Placement des chatons

 

Téléchargez la liste des chatons (état au 6 juin 2017) au format PDF >>



Ligne de conduite pour l'acquisition d'un chat de race

 

Prenez votre temps pour l'achat d'un chaton car il vous accompagnera durant les 10 à 16 prochaines années de votre vie.N'achetez jamais spontanément un chaton sans avoir vu auparavant dans quel environnement il vivait chez son éleveur, et de toute façon n'achetez jamais un chaton à une exposition. N'hésitez pas à rendre visite à plusieurs éleveurs et, éventuellement, à vous faire accompagner par une personne expérimentée.

Informez-vous en lisant des livres ou des magazines sur les chats ainsi qu'en parlant avec des éleveurs, afin de savoir quelle race vous conviendrait et serait la mieux adaptée à votre style de vie.

Un chaton doit avoir au moins 12 semaines avant d'être séparé de sa mère. Il devrait être vermifugé, vacciné contre le coryza et le typhus du chat et testé négativement pour la leucose féline.

Observez votre futur chat en tenant compte des critères suivants : donne-t-il une impression de vitalité et de bonne santé ? Est-il confiant et bien sociabilisé avec les humains ? Vous plaît-il vraiment ?

Des signes de mauvaise santé pourraient être : de l'apathie, de la peur, des yeux qui pleurent ou sont enflammés, des éternuements, des oreilles sales, une fourrure terne et mal soignée, qu'il soit trop maigre ou, au contraire, trop gros.

Regardez attentivement les autres chats ainsi que leur condition de détention (hygiène).

C'est particulièrement important que pendant la phase de sociabilisation, c.-à-d. entre leur 2ème et 7ème semaine de vie, les chatons aient beaucoup de contacts avec les humains afin qu'ils ne soient pas peureux par la suite. Le contact avec leur mère et leurs frères et soeurs est également très important durant cette période. Regardez bien si l'éleveur consacre le temps qu'il faut à ses animaux. Les chats ne doivent en aucun cas vivre dans des pièces séparées et encore moins dans des cages - exception : la détention d'un étalon d'élevage dans une pièce appropriée mais avec de l'espace et des contacts réguliers avec les humains et ses compagnons à quatre pattes.

Un chat de race doit avoir un pedigree officiel d'une association ou d'une fédération féline. Pour obtenir un pedigree, l'éleveur doit respecter le règlement d'élevage de l'association dont il est membre. Ce règlement (à consulter ici) donne au futur propriétaire une certaine sécurité quant au soin apporté à l'élevage. Un pedigree officiel garantit en outre la pureté de la race du chaton.

Chez l'éleveur, ne vous laissez pas impressionner par le nombre d'animaux ou le nombre de coupes remportées en exposition. Ce qui est décisif, c'est sa manière d'élever les chats, l'état de santé de ceux-ci, ainsi que leur nature et leur caractère. Votre intuition et votre bon sens vous diront si l'éleveur a une relation responsable et affectueuse avec ses animaux. Un tel éleveur n'essaiera pas de vous presser d'acheter un de ses chatons mais, au contraire, va tout d'abord s'enquérir de la vie future du chaton dans votre foyer et voir s'il sera heureux avec votre style de vie.

L'achat d'un chat de race devrait toujours faire l'objet d'un contrat de vente. Le contrat devrait comprendre des données sur l'acheteur et le vendeur, des données sur le chaton, sur ses parents, le numéro d'élevage, le numéro de pedigree, le prix du chaton, la date de remise du chaton, une attestation de bonne santé signée par un vétérinaire, un carnet de vaccination, ainsi que d'éventuels suppléments qui varient d'un éleveur à l'autre. Ce contrat devrait également prévoir un droit de rapporter le chaton dans un délai d'une semaine, si une maladie grave se déclarait ou si le chaton ne pouvait pas s'adapter à son nouvel environnement.

Voir le contrat type proposé par l' EPCS.

Un éleveur sérieux devrait vous donner des informations utiles sur l'entretien et les soins du chaton, ainsi que sur son alimentation. Il devrait rester un contact utile même longtemps après la vente du chaton.